Entete site generalLe plaidoyer est la défense écrite ou orale d’une opinion, d’une cause, d’une politique ou d'un groupe de personnes. Un discours de défense.

RDV médecin CPAM suite mi-temps thérapeutique

  • CarolineD
    CarolineD

    le 30/06/2022 à 15:44

    Bonjour à tous,

    Je tenais à vous faire part de mon expérience et avoir la vôtre également : j'ai eu un RDV hier à la CPAM de Lille avec un médecin conseil dans le cadre d'un contrôle car je suis en mi temps thérapeutique depuis le mois de novembre 2021.

    L'entretien a été très compliqué, le médecin était fibro-sceptique, remettant en question le diagnostic de fibromyalgie dès les 2ères minutes d’entretien (pourtant établi par le Pr de Médecine interne du CHR de Lille fin 2019 avec courrier à l'appui) : aucune empathie, aucun dialogue possible, je n'ai même pas pu évoquer mes difficultés.

    L’entretien était surréaliste (" Vous n'avez pas une tête de fibromyalgique") , rabaissant ("Vous n'êtes pas idiote, vous allez trouver la solution en vous et ça ira mieux")...

    Il m'a aussi indiqué qu'"en aucun cas il ne m'attribuera une invalidité et que ce n'était même pas la peine d'en faire la demande" alors que je n'avais pas évoqué ce sujet pendant l'entretien.
    Quand je lui ai demandé les autres possibilités : il m'a dit "reprise à 100% ou licenciement pour inaptitude", point.

    Je suis sortie de cet entretien hier complètement choquée et perturbée...

    Quelqu'un peut-il me conseiller sur les démarches à réaliser car si mon état se maintient voire se dégrade, je ne pourrai pas reprendre à temps plein à l'issue de mon mi-temps thérapeutique de toute façon.

    Faudrait-il reconsulter un autre spécialiste de la fibromyalgie (le Pr consulté au CHR de Lille fin 2019 est en retraite et a priori pas de médecin spécialiste de cette maladie qui prend le relai) pour avoir un compte rendu plus récent?
    Avez-vous des noms de spécialistes à me recommander sur Paris par exemple?

    Je voulais savoir aussi si des personnes avaient eu ce même type d'expérience avec la CPAM de Lille pour pouvoir échanger.

    Merci à vous pour vos réponses et bon courage à tous,
  • Thaly
    Thaly

    le 07/07/2022 à 11:36

    Bonjour CarolineD, je partage ton avis sur la CPAM de Lyon ! Moi je suis trop jeune...comme si j'avais choisi l'âge auquel être malade
  • Tetatautau
    Tetatautau

    le 02/08/2022 à 12:39

    Bonjour,
    étant soit en arrêt complet soit en temps partiel thérapeutique depuis environ octobre 2019, j'ai également été convoqué par la CPAM de Nantes.
    Mes droits à indemnités journalières se terminent donc fin septembre 2022 (3 ans de droit à IJ maxi après 1 année travaillée à 100%).
    En fait, j'ai d'abord été de nouveau arrêté au mois de mai car je n'arrivais même plus à tenir le rythme de 50% avec le trajet qui puise trop d'énergie.
    J'ai tout de suite fait la demande d'invalidité car je voyais bien (depuis + de 2 ans) que le TPT ne menait à rien et je sentais bien venir la fin des IJ.
    Cette demande a été tout de suite refusée sans convocation car on ne peut être en arrêt et faire la demande. En effet, l'arrêt est là pour un état susceptible d'évoluer. L'invalidité est appliqué lors d'un état qui n'est plus évolutif (à court terme). J'ai appelé pour me renseigner et l'on m'a indiqué que cela déclencher automatiquement une convocation par le médecin conseil.
    Quelques jours après, je suis appelé par la secrétaire du médecin conseil. Je crois sur le moment que c'est en lien mais pas du tout ! C'était en fait en rapport avec mon nouvel arrêt de travail. En gros c'était un contrôle...
    Je lui fait donc part de mes problèmes depuis plus de 3 ans, avec tout l'historique et lui indique que j'avais fait une demande de pension d'invalidité. Du coup, elle me rappelle quelques jours plus tard pour fixer un rdv téléphonique avec le médecin conseil. Je lui explique tout à nouveau. Elle m'envoie rapidement une convocation avec un médecin conseil (pas de garantie que ce soit elle...).
    L'entretien est resté très pragmatique. Elle a copié les justificatifs, n'a pas remis en cause ni été dans le sens de la FM...
    Très rapidement, j'ai reçu un courrier stipulant que mes IJ ne seraient plus versées en lien avec cette pathologie à compter du 31 aout mais qu'une mise en invalidité était étudiée.
    Dernièrement, j'ai reçu un nouveau courrier du service invalidité, me précisant que le médecin avait statué et qu'il restait la partie administrative. Je leur ai envoyé tous les documents demandés (bulletins de salaire, avis d'imposition, etc...)
    Je suis désormais en attente de la décision finale mais je pense que cela va dans le bon sens!

    Je trouve déplorable la manière dont tu as été traitée et la disparité de traitement d'une CPAM à l'autre ! Malheureusement, cela ne m'étonne pas. J'ai dernièrement eu un échange virulent avec un urgentiste fibro-scpetique... je lui demandé de m'orienter vers un psychiatre en mesure de guérir cette fibro (et en ayant guéri) et que je signais tout de suite et bizarrement il n'a pas su quoi dire... la discussion s'est arrêté là.

    Tu peux toujours tenter la demande de pension d'invalidité et contester le refus. L'instance qui étudiera la contestation ne sera pas représentée par le même médecin et tu auras peut-être la chance d'y trouver une meilleure écoute et acceptation de la réalité !
    Perso, j'avais même envisagé de porter plainte pour mise en danger de la vie d'autrui en cas de refus et d'obligation de retravailler à 100 % car je ne suis clairement pas en état de conduire-travailler 100%-conduire-cogérer la maison et les enfants et ne pas me mettre en danger ni encore moins les autres usagers de la route ! Bon là je délire un peu...

    Je te souhaite bon courage dans tes démarches.
    Benoit

Répondre à ce message

Vous n'êtes pas autorisé à poster un message sur le forum.